Sélectionner une page

Êtes-vous facilement découragé lorsqu’un échec survient dans votre vie professionnelle ou personnelle ?

Vous arrive-t-il parfois de tenter quelque chose de nouveau et que ça ne fonctionne pas ?

Avez-vous parfois tendance à vous « flageller » quand ça arrive ?

Regardez cette vidéo pour découvrir une façon positive de voir les échecs dans votre vie :

 

comment réagir face à un échec


Les gens qui ne subissent pas d’échecs

 

Sachez que les personnes qui ne subissent pas d’échecs dans leur vie font partie de ces trois catégories:

  1. Soit ce sont des personnes qui ont abandonné leurs rêves
  2. Ces personnes ne font rien pour s’améliorer et se disent:  À quoi bon ?
  3. Ces personnes sont six pieds sous terre au cimetière

 

Tant que vous aurez le goût d’améliorer votre vie et ferrez des efforts pour y arriver, vous aurez tôt ou tard à faire face à des échecs. Ça fait partie de votre progression.

Les personnes que vous admirez sont exactement comme vous. La seule chose, c’est qu’elles ont probablement vécu plus d’échecs que vous.

Tout est dans la manière de voir l’échec.

Mais qu’est-ce qu’un échec ?

Dans le dictionnaire Larousse, voici l définition :  Résultat négatif d’une tentative, d’une entreprise, manque de réussite ; défaite, insuccès, revers.

 

Vive la reprogrammation mentale!

 

Voici un petit texte à lire à haute voix pour reprogrammer votre cerveau :

 

Chaque échec me rapproche du succès.

 

L'échec fait partie du succès

 

L’échec est mon ami.

Cela peut parfois piquer un peu, mais je comprends qu’une défaite peut me conduire à mon prochain succès. Ainsi, lorsque j’échoue, je me relève et je continue à avancer avec bonheur, sachant que je suis maintenant plus proche du succès qu’auparavant.

 

L’échec est un grand professeur.


J’apprends tout ce que je peux de chaque défaite. Ma compréhension s’accroît lorsque j’échoue. J’adapte mon approche pour la rendre plus efficace en fonction de ce que j’ai découvert dans cet insuccès.

L’échec renforce mon esprit et ma détermination intérieure. J’apprends à surmonter les déceptions et les obstacles lorsque j’échoue. Les défaites que j’ai subis dans le passé ont formé mon caractère et m’ont permis de développer ma résilience.

 

Je suis libéré de la peur de l’échec.

 

 

L’échec est un invité bienvenu sur mon chemin vers le succès.

D’autres peuvent laisser les déceptions les arrêter dans leur élan. Cependant, j’utilise chaque défaite comme une motivation pour continuer à progresser vers mes objectifs.

Je comprends que les plus grands de ce monde ont eu des échecs, des moments de doutes et de découragement.

 

Walt Disney


Walt Disney a fait plusieurs faillites avant de réussir.

Les Beatles ont eu des échecs pendant de nombreuses années avant d’atteindre la gloire.

Einstein s’est fait dire par ses professeurs qu’il était un mauvais élève par ses nombreux échecs à l’école.

 

L’échec fait partie du succès.

 

Je peux passer d’une défaite à l’autre tout en conservant mon enthousiasme. Tant que je continue à essayer, je peux accepter l’échec.

Aujourd’hui, je relève directement les défis qui se présentent à moi et je fais de mon mieux.

J’accepte tous les échecs qui se présentent à moi et je suis résolu à redoubler d’efforts parce que je sais que chaque échec me rapproche de la réussite.

 

5 questions pour vous aider

 

Je vous invite à prendre un stylo et feuille de papier et à répondre à ces 5 questions:

1. Quel a été mon plus grand échec ?

2. Que pourrais-je en tirer comme leçon ?

3. Comment pourrais-je vivre ma vie différemment si je croyais que l’échec était une partie nécessaire de la réussite ?

4. Comment ai-je laissé la peur de l’échec influencer ma vie ?

5. Que puis-je faire à l’avenir pour garder ma motivation ?

 

Voilà !  J’espère que cet article vous aura permis d’accepter que l’échec est votre allié.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous gratuitement à notre infolettre ci-dessous et recevez une notification lors de nos prochaines parutions…